1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 

agenda

festival america @ brussels

mer. 19.09.2018 | 20:15
€ 12 / 10
flagey - studio 4
EN

richard powers, colson whitehead et yaa gyasi : trois voix américaines essentielles

Tickets via Flagey

Tous les deux ans, le Festival America (Vincennes) rassemble les auteurs essentiels des littératures d'Amérique du Nord. Comme en 2016, le Festival s'installe à Bruxelles le temps d'une soirée, avec une affiche exceptionnelle rassemblant trois voix essentielles de l'Amérique d’aujourd’hui: Richard Powers, Colson Whitehead et Yaa Gyasi.

Richard Powers

Richard Powers (1957) n’a, depuis longtemps, plus besoin d’être présenté aux connaisseurs de prose américaine contemporaine. Depuis The Gold Bug Variations, achevé lorsque Powers vivait encore aux Pays-Bas, il est connu comme l’un des maîtres du roman encyclopédique. La science, la technologie et la réalité virtuelle, mais aussi l'amour, la musique et l'histoire américaine sont les thèmes principaux de son oeuvre.

A l'invitation de Passa Porta, Richard Powers était en résidence à Bruxelles durant le mois de septembre 2015. Il y a terminé son neuvième roman, The Echomaker, qui se vit couronné par le National Book Award. Avec l’ambitieux The Overstory, son nouveau roman qui relie la vie de ses personnages à celle des arbres, il valide la déclaration de Margaret Atwood : « Impossible pour Richard Powers d'écrire un livre inintéressant ».

 « Le roman le plus excitant que vous lirez sur les arbres. Ce roman ambitieux s’élève au-dessus de la canopée de la littérature américaine et redessine le paysage de la fiction environnementale. » The Washington Post

Colson Whitehead

Né à New York en 1969, Colson Whitehead a été découvert en France avec L’Intuitionniste. Il est le 7e écrivain américain à recevoir le prix Pulitzer et le National Book Award la même année. Underground Railroad a en outre été élu « Meilleur roman de l’année 2016 » par la presse américaine.

« Dans l’Amérique post-Obama, Underground Railroad est un pavé de forte intensité. Dans le monde d'aujourd'hui, c'est un roman politique, porté par une haute idée des idées. Un envoûtement. Colson Whitehead est entré tout simplement dans la grande Histoire. » — L’Express


Yaa Gyasi

Yaa Gyasi, vingt-sept ans, est née au Ghana avant d’émigrer aux Etats-Unis à l’âge de deux ans. Son premier roman, Homegoing, est un récit sur la race, l'histoire et l'amour. Il a largement été acclamé dans le monde entier.

« Retracer trois siècles en 400 pages : le pari était risqué et l’on pouvait craindre un roman didactique ou désincarné. Mais non : Gyasi réussit ce tour de force, grâce à un savant dosage de politique et d’intime, d’histoire et de magie, d’images au fort pouvoir d’évocation. » — Le Monde

Une soirée littéraire prestigieuse co-organisée par Francis Geffard (directeur du festival), Passa Porta et Flagey.

Bookmark and Share